Le projet de fusion intercommunal du vignoble nantais refusé d’une courte tête

vendredi 28 juin 2013

Communiqué : Coordination Syndicale Départementale des Services Publics 44 vendredi 28 juin 2013

Hier soir 27 juin, les conseils municipaux des collectivités des quatre communautés de communes du vignoble Nantais se sont exprimés sur le projet de fusion des communautés de communes.
 Sur les 28 collectivités devant s’exprimer 14 ont voté pour et 14 ont voté contre, c’est le nombre d’habitants qui a fait la différence.
 
Cette victoire pour la démocratie, mais aussi pour le service public n’était pas acquise de fait.

La CGT, dès le début de ce projet, s’est engagée pleinement au sein du collectif citoyen « Collectif Citoyen pour une Intercommunalité Librement choisie dans le Vignoble Nantais » tant avec les usagers qu’avec les agents de la fonction publique territoriale de ces collectivités pour exiger un débat démocratique.

De nombreuses rencontres, réunions publiques, d’information ont eu lieu avec les citoyens et avec les personnels.

Une première victoire s’est dessinée avec le recul du vote qui devait avoir lieu en mars et qui finalement a eu lieu en Juin.

Notre travail a eu pour effet de faire prendre conscience aux personnes concernées qu’ils avaient toute leur place dans le débat.
Notre ténacité a payé. Elle démontre que nous pouvons faire reculer les choix de société que l’on nous veut nous imposer, et défendre ainsi un service public de qualité.

C’est environ une cinquantaine de postes dans la fonction publique territoriale qui ont été sauvés, c’est éviter l’éloignement des services publics pour les usagers.

C’est remettre le débat démocratique au cœur des discussions concernant l’ensemble de la population .

Le rassemblement autour de luttes communes paye, la bataille continue !

communique CSD Services Publics 44












Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.