Semaine d’action à Nantes contre la réforme des rythmes scolaires

mardi 26 mars 2013

l’UL CGT de Nantes initie une semaine d’action pour demander le report à 2014 de la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à Nantes.

Nous appelons les salariés concernés se mobiliser du 25 au 29 mars 2013 pour le report en 2014.

N’hésitez pas à leur apporter votre soutien dans ces initiatives.

Lundi 25/03 : Distribution tract aux parents dans les écoles - rdv 7h30 au local cgt mairie, 16 rue du moulin puis répartition des équipes sur les écoles par secteur.
Les camarades volontaires pour un coup de main peuvent indiquer l’école sur laquelle ils peuvent distribuer (voir liste en bas de message), les créneaux (8h30, 11h45, 13h45, 16h30) et leur numéro de téléphone portable, par retour de ce mail avant demain soir.

Mardi 26/03 : Salariés de l’animation périscolaire - Débrayage et Rassemblement de 12h à 14h devant les grilles de la Mairie

Mercredi 27/03 : Salariés des centres de loisirs - Réunion Info intersyndicale de 7h30 à 11h en ville devant le centre de loisirs "Histoire de jouer" derrière la mairie

Jeudi 28/03 : Salariés de l’enseignement - Grève et rassemblement intersyndical à 11h30 devant les grilles de la Mairie

Vendredi 29/03 : Salariés de la mairie (ATSEM, Concierges, Agents de cantine,...) - Débrayage et rassemblement de 12h à 14h devant les grilles de la Mairie

La CGT considère qu’une réforme des rythmes scolaires est nécessaire mais celle qui est proposée ne répond pas aux enjeux de la réussite scolaire des élèves tant sur le fond que sur la forme.

La municipalité de Nantes reconnait qu’une réforme du rythme de l’enfant est compliquée et difficile car il s’agit d’un enjeu de société.
Alors pourquoi tant de précipitations à Nantes ? Est-ce pour nos enfants ou seulement pour soutenir la politique du gouvernement de Jean-Marc Ayrault ?

Nous observons une précipitation de la Ville de Nantes pour mettre en œuvre la réforme dès 2013 alors qu’aujourd’hui rien n’est calé (budget, articulation école/accueil péri et extrascolaire, transports, incidences sur le rythme familial).
Nous assistons à une simulation de concertation (professeurs des écoles, parents d’élèves,salariés de l’éducation...).

Personne n’est prêt !

La mise en œuvre dans ces conditions va au contraire aggraver les conditions de vie de vos enfants, de vos familles et les conditions de travail des personnels concernés.

C’est pourquoi, l’Union Locale CGT de Nantes, qui a déjà rencontré Mme Johanna Rolland, 1ère adjointe au Maire et n’a pu obtenir aucune réponse satisfaisante, réaffirme à la municipalité sa demande de report à 2014 afin de disposer du temps nécessaire à une réelle concertation pour la réussite de la mise en oeuvre de cette réforme dans l’intérêt de tous, élèves, salariés et parents.

AGISSONS !

Il n’y a pas urgence, la Ville peut prendre sa décision de report en 2014 au plus tard le 31 mars. Exigeons le report et une réelle préparation pour une réforme de qualité à Nantes

adresse aux parents












Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.