Quand le ferroviaire est mis au pilori

mercredi 2 octobre 2019

Cette semaine, ce ne sont pas moins de 800 congressistes qui sont attendus à Nantes pour discuter, entre autres, de l’avenir du transport ferroviaire. Tous ces responsables du transport (élus politiques, direction SNCF, patrons du transport...), qui se sont déjà employés à détruire le service public ferroviaire, vont donc se réunir pour tenter de légitimer leurs actions mortifères, passées et futures.

Quand la réalité s’invite chez les démagos !

Alors que le projet de loi « orientation et mobilités » (LOM) est en discussion à l’Assemblée Nationale, les réponses apportées par ce texte privilégient les solutions individuelles plutôt que collectives. En effet l’alternative au tout-routier n’est pas de mise dans ce projet de loi puisqu’elle renvoie les responsabilités aux individus pour changer de comportement au détriment de solutions collectives.

Quand le ferroviaire est mis au pilori














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.