Communiqué FO / CGT / Solidaires / FSU / MNL de Loire-Atlantique : Steve Maia Caniço

samedi 3 août 2019

Les Unions départementales CGT, FO, FSU, Solidaires et le Mouvement National Lycéens de Loire-Atlantique expriment toute leur solidarité avec la famille et les proches de Steve Maia Caniço.

La nuit de la fête de la musique, plusieurs personnes – dont Steve - sont tombées dans la Loire, suite à l’intervention des forces de l’ordre. Comme nous l’avions écrit au préfet le 25 juin dernier, « rien ne justifiait une intervention de gazage ». Nous avons condamné cette charge violente et souhaité que toute la lumière soit faite sur ce drame.

Nous sommes aujourd’hui consternés par le contenu de l’intervention du premier ministre en début de semaine, suite à la découverte du corps de Steve. Il est affligeant de constater que, sans attendre les conclusions de l’enquête judiciaire, et en s’appuyant sur le seul rapport de l’IGPN, celui-ci justifie l’intervention des forces de police et souligne l’absence de « lien entre l’intervention des forces de l’ordre et la disparition de Steve Maia Caniço », alors que ce même rapport fait état de l’utilisation de 33 grenades lacrymogènes, 12 LBD et 10 grenades de désencerclement.

Cette prise de position ne peut que susciter indignation et colère. Le premier ministre prend la responsabilité d’une telle situation. Et la décision d’interdire tout rassemblement à Nantes le 3 août n’est pas acceptable. C’est une atteinte supplémentaire à la liberté de manifester.

Les Unions départementales CGT, FO, FSU, Solidaires et le Mouvement National Lycéens de Loire-Atlantique exigent que toute la lumière soit faite sur la mort de Steve et notamment sur les conditions d’intervention des forces de l’ordre. Elles seront aux côtés de la famille et des amis de Steve pour qu’éclate toute la vérité.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.