Hôpitaux de Loire Atlantique, l’été s’annonce mal !

mardi 2 juillet 2019

Lettre ouverte au Directeur de l’ARS pour alerter sur les fermetures de lit durant la période estivale

Monsieur le Directeur Général de l’ARS des Pays de Loire,

La Coordination Syndicale Départementale CGT 44 Santé et Action Sociale vous alerte sur la situation inquiétante de la fermeture de lits dans les établissements du territoire du Centre Hospitalier de Saint-Nazaire durant la période estivale.

En effet, les établissements suivants auront des lits fermés :

  • - L’Hôpital Intercommunal de la Presqu’Ile : 20 lits de SSR du 1er juillet au 15 septembre
  • - L’Hôpital de Savenay : 18 lits de SSR du 1er juillet au 31 août
  • - La Clinique Mutualiste de l’Estuaire : 20 lits de SSR du 1er juillet au 31 août
  • - Le Centre de Médecine Physique et de Réadaptation de la Côte d’Amour : 15 lits de SSR locomoteur du 1er juillet au 31 août

De plus, l’Hôpital Intercommunal du Pays de Retz connaît actuellement des difficultés de recrutement d’aide-soignant(e)s pour assurer les effectifs nécessaires et il n’est donc pas sûr que des lits ne soient pas fermés durant l’été.

Nous venons également d’apprendre que le Centre Hospitalier de Saint-Nazaire, du fait de difficultés de ressources médicales, se voit contraint de fermer 5 lits dans l’Unité de Soins Palliatifs et 8 lits dans le service de Neurologie.

Il y aura donc au total 86 lits d’hospitalisation fermés durant l’été sur le territoire !

Par conséquent, alors que le Centre Hospitalier de Saint-Nazaire va déjà devoir gérer l’afflux de patients liés au tourisme, les services de médecine et de SSR de l’établissement vont devoir prendre en charge plus de patients, alors qu’ils sont déjà saturés et en sur occupation permanente, et le service des Urgences va également subir un engorgement permanent.

Nous demandons donc à l’ARS de prendre toutes ses responsabilités face à cette situation et de mettre en place des mesures exceptionnelles afin de maintenir suffisamment de lits ouverts sur le territoire durant la période estivale, pour ne pas laisser le Centre Hospitalier de Saint-Nazaire gérer seul la situation.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.