Marche pour le Climat - vendredi 24 mai

vendredi 24 mai 2019

Conformément à l’appel du 52ème congrès confédéral CGT et dans la suite de notre appel du 15 mars dernier, l’UD CGT 44 a décidé d’appeler, avec 14 autres organisations syndicales, associatives et politiques, à participer à la marche pour le climat et le vivant, en y portant la nécessité d’un combat commun face à un ennemi commun : le système capitaliste qui exploite chaque jour davantage l’humain et la nature.

Rendez-vous, aux côtés de la jeunesse, ce vendredi 24 mai, à 14 h 30, Parvis Neptune (Feydeau) à Nantes.

Communiqué de presse – Week-end de marches pour le climat : soutien à la jeunesse et aux alternatives locales !

L’urgence climatique est là, la réponse politique actuelle n’est pas à la hauteur. Nous soutenons les marcheurs et marcheuses pour le climat, qui se mobilisent de nouveau ce week-end, le vendredi 24 mai avec une grève mondiale de la jeunesse pour le climat, et le samedi 25 mai pour promouvoir les alternatives locales !

Nous serons présents pour prôner l’impérative transition sociale et écologique que nous devons immédiatement mettre en œuvre, localement, nationalement, et au delà.

Nous apportons notre total soutien à cette génération qui demande un changement radical et ambitieux de politique. Un tournant impérieux est nécessaire, afin de réduire les effets destructeurs sur l’éco-système planétaire du modèle capitaliste.

Ce week-end sera aussi celui d’une élection, celle concernant une Union Européenne qui fait systématiquement passer le commerce, l’économie néolibérale, devant les droits des travailleurs-ses et de l’environnement. Alors que la finance exploite chaque jour davantage l’humain et la nature, il y a urgence à adopter un autre modèle de développement et de répartition des richesses.

Marché du carbone, Banque Européenne d’Investissement qui finance des projets climaticides, une PAC qui favorise une agriculture productiviste, des accords de libre-échange tel que le CETA qui permettent aux Etats d’être poursuivis devant des cours d’arbitrage internationales, des impératifs de réduction des déficits publics qui conduisent à la suppression des services publics, des logiques de concurrence et de compétitivité qui anéantissent les garanties collectives...

Les principales politiques de l’Union Européenne vont aujourd’hui contre l’urgence sociale et climatique. Nous appelons les citoyen.ne.s à se mobiliser dans la rue et dans les urnes ce week-end.

Urgence sociale et climatique, même combat !

Signataires : Alternatiba, Attac, AVEC, UD CGT, EELV, Ensemble, Gauche Républicaine et socialiste, Gauche démocratique et sociale, Génération.S, GIGNV, Nos Causes Communes, PCF, Collectif STOP CETA, Solidaires 44, UNEF















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.