La CGT Sud Loire sur un rond point à Rezé samedi 04 mai

jeudi 2 mai 2019

La politique de casse de notre modèle social, de nos services publics, la politique de redistribution des richesses aux plus riches au détriment des travailleurs, la politique qui organise une société de plus en plus précaire se poursuit.

Le capitalisme continue à empoisonner nos terres pour toujours plus de profits. Aucun modèle écologiquement viable n’est envisagé. Des hommes, des femmes et des enfants fuyant la guerre, la famine ou la misère meurent noyés ou ne trouvent aucun accueil digne de la part des gouvernements des pays riches.

La répression policière et judiciaire contre la liberté d’expression en entravant le droit à manifester, en criminalisant l’action syndicale, atteint des niveaux rarement vus.

Les gouvernants s’arque boutent sur leurs privilèges. Ils ne lâchent pas même des miettes. Les annonces de Macron du 25 avril nous le confirment. Ils mènent la lutte des classes avec leur armée (police, médias, gouvernement).

De nombreux mouvements mènent la lutte également et résistent face aux puissants. La CGT bien entendu, mais également les gilets jaunes, quelques partis politiques et d’autres mouvements anti capitalistes.

La révolte se traduit notamment chaque samedi depuis presque 6 mois, malgré la répression médiatique et policière. Pourtant le mouvement ne fait pas encore assez masse pour obtenir la victoire.

Une nouvelle fenêtre est possible en ce début du mois de mai. Le 1er mai et le 9 mai doivent être des réussites. Mais nous devons être encore plus présents pour construire le rapport de force. Toutes les composantes de la lutte des classes doivent lutter ensemble pour un seul objectif, faire masse et obtenir une victoire. La convergence est nécessaire mais ne reste bien souvent qu’une intention. Il est nécessaire de la repenser, en conservant à chacun son identité propre et en visant une complémentarité des actions plutôt qu’une superposition des forces.

Face à ces attaques toujours plus fortes, nous devons faire face tou.te.s ensembles.

L’union locale CGT sud Loire prend ses responsabilités et décide de participer à l’appel à reprendre les ronds-points le samedi 4 mai. Nous le ferons avec notre identité, avec notre responsabilité propre. Nous tiendrons notre rond-point, pendant que d’autres ronds-points seront tenus par d’autres composantes (gilets jaunes, partis….).

C’est pourquoi nous appelons tous les camarades à venir

le samedi 4 mai de 11h à 16h

Rond point du Mc do, route de Pornic à Bouguenais,

et participer à un barbecue de lutte.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.