Répression anti syndicale à ENEDIS Saint Nazaire : après la maladresse et la provocation, le pourrissement

mercredi 7 novembre 2018

Les jours passent et la Direction Régionale d’ENEDIS ne donne aucun signe de vie sur sa prochaine décision concernant la pseudo affaire disciplinaire de Denis GOUYETTE !

C’est une nouvelle fois lamentable, en plus de vouloir sanctionner mal à propos et de manière extrêmement disproportionnée notre collègue Denis, Monsieur ROLLET et son équipe ont recours à ce que l’on pourrait qualifier de « Sadisme » en faisant attendre leur décision ! Ce temps d’attente et de stress participe à l’atteinte de l’objectif de la DR PDL :

Intimider et affaiblir la CGT en ciblant un militant principal !

« Pensent-ils à notre collègue, à sa conjointe et à ses 3 enfants pendant ce temps ? Pas du tout ! Ont-ils encore un peu de conscience ? Visiblement : NON !!! C’est purement et simplement inadmissible ! »

Acte 2 :

De part cette situation et de part l’indifférence et la non réponse de la direction, les collègues de Denis ont souhaité exprimer à leurs chefs d’agence, leur indignation et surtout leur soutien à leur représentant ! Alors le 11 octobre, des responsables du site d’ENEDIS/GRDF de Saint Nazaire qui devaient dispenser une réunion hebdomadaire de sécurité aux électriciens, se sont vus interpelés par la quasi-totalité des agents du site (Gaziers et Electriciens) en salle d’embauche ! Après rappel des faits, les salariés ont réaffirmé qu’ils ne laisseraient pas faire ! Cette scandaleuse mascarade n’est acceptée par aucune catégorie du personnel !!! Alors Monsieur ROLLET ne nous obligez pas à mettre en œuvre d’autres actions plus dures pour vous aider à retrouver la raison et à sortir de votre silence !!!

Ce rapport de force ne convient à personne, et nous pensons qu’il a déjà suffisamment éclaboussé l’image de la DR PDL Enedis ! Alors merci de nous informer au plus vite du classement sans suite de ce malheureux dossier !

*Au passage, sachez que d’expression en expression, d’autres effets ont à nouveau été soulignés par de nombreux agents ! Et oui bizarrement l’ensemble des points contenus dans les cahiers revendicatifs de juin dernier sont ressortis ! Évidemment l’absence de réponse à toutes ces questions renforcent la rupture entre agents et directions ! Plus aucune confiance n’existe ! C’est dramatique pour tous et pour l’accomplissement du travail de chacun ! Quand allez-vous enfin assumer les responsabilités qui sont les vôtres et donc satisfaire les attentes de vos collègues pour leur permettre de retrouver goût à leur travail et surtout de l’accomplir dans des conditions matérielles et morales acceptables ? A bon entendeur…Nous attendons de vos nouvelles !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.