Financement de la Sécu, les salarié.es de la CPAM 44 en action le 18 octobre

mercredi 17 octobre 2018

Pour stopper la casse de notre Sécu et de nos emplois toutes et tous mobilise(e)s le 18 octobre

Mardi 9 Octobre, plus de 10 000 manifestants défilaient dans le département pour exiger un autre modèle social. Cette forte mobilisation s’explique par un fort attachement des salarié(e)s, retraité(e)s et privé(e)s d’emploi pour leur sécurité sociale, grande conquête sociale arrachée par la lutte des travailleurs pour permettre à tous les citoyens de faire face aux aléas de la vie.

Le président Macron s’apprête pourtant à mener une offensive sans précédent contre son financement.

La facture sera lourde pour les retraités, les familles, les malades mais aussi les personnels de la santé et de la sécurité sociale. Est-il besoin de rappeler qu’il manque 100 000 salariés dans les hôpitaux, 200 000 pour les EPHAD et l’aide à domicile.

Alors que la France, 7éme puissance mondiale (et championne du monde des dividendes versés aux actionnaires-étude Oxfam 2018) laisse certains de ses « anciens » mourir dans des conditions indignes. Notre président regarde ailleurs :

Pour Macron, la sécu « coûte un pognon de dingue ».

Le PLFSS 2019 (Plan de Financement de la Sécurité Sociale) impose un plan d’économie de 5,7 milliards d’économies par rapport à la croissance naturelle des dépenses de la sécurité sociale.

L’état alarmant des conditions d’accueil dans les hôpitaux et les EPHAD attendront.

Le président Macron a d’autres préoccupations…
tract CGT CPAM 44 18 oct 2018 {PDF}















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.