Appel à la grève à Léo Lagrange Nantes le 16 octobre

mardi 16 octobre 2018

Appel à la grève Léo Lagrange Nantes : plus d’1 mois depuis le transfert et les salarie.e.s de Léo Lagrange Nantes en ont déjà assez !

Depuis la rentrée scolaire, et après plus de 30 ans de collaboration avec NAP, la ville de Nantes a confié la gestion des temps périscolaires à Léo-Lagrange Ouest. « Association d’éducation populaire, la fédération Léo Lagrange a l’ambition de donner les moyens de s’épanouir à tou.te.s tout au long de la vie » (extrait de présentation du site internet de Léo Lagrange – www.leolagrange.org)

VRAIMENT ?

La fédération Léo Lagrange n’est pas digne des vocations qu’elle porte !

OUTRE UN SEMBLANT DE COMMUNICATION, DÉSASTREUX AU PASSAGE :

de nombreux.ses collègues n’ont à ce jour reçu ni contrat de travail ou avenant, ni fiche de poste, ni calendrier, il est plus qu’urgent de régulariser cette situation !

A CELA S’AJOUTE DES INCOHÉRENCES ET DES DISPARITÉS INACCEPTABLES :

  • -les indices non conservés et la suppression des 2h de décharge administrative attribuées aux R.A (Référent.e.s d’Animation).
  • - le couac du transfert des mutuelles.
  • - la suppression du 13ème mois pour les nouveaux.elles salarié.e.s et la suppression des heures de préparation des nouveaux volants.
  • - la suppression des postes d’animateur.rice.s spécifiques.
  • - la suppression des 2h de réunion de rentrée.
  • -des écarts de salaires entre collègues à poste égal : Les salariés ne bénéficiant pas des mêmes droits selon leur intégration pré ou post transfert pour un poste identique.
  • -la modification d’organisation des plannings + les 2h complémentaires (3h effectives et 1h capitalisée par semaine) : un temps de concertation et de préparation d’1h30 deux fois par semaine avec une coupure non rémunérée de 45 mn qui revient à rester sur notre lieu de travail brouillant les frontières entre salariat et bénévolat !
  • - la trésorerie du CE de NAP s’élevait à 70 000 euros environ en juin dernier et a été récupéré par Léo Lagrange, où est passé cet argent ?
  • -tous les accords d’entreprise syndicats/NAP ont été dénoncés : nos acquis (13ème mois, absence de jour de carence après 6 mois d’ancienneté etc.) feront l’objet d’une "négociation" avec les syndicats.

SALARIE.E.S LEO LAGRANGE NANTES INQUIET.E.S, EXPLOITE.E.S ET DÉSABUSÉ.E.S, DIRECTION ET MAIRIE SOURDES A NOS APPELS.

  • Nous exigeons qu’à travail égal, salaire égal !
  • Nous exigeons qu’une souplesse soit donnée aux équipes afin d’organiser les temps de concertation et de préparation selon les paramètres de chaque école !
  • Nous exigeons de la transparence !
  • Nous exigeons plus de communication !
  • Nous exigeons des réponses à nos interrogations !
  • Nous exigeons d’être consulté.e.s dans les prises de décisions et notamment concernant les accords de substitution !

LA VILLE DE NANTES AURAIT-ELLE PERDU SES VALEURS SOCIALES ?

Mais que fait la Ville de Nantes ? Étant pourtant la donneuse d’ordre dans l’affaire…

Nous exigeons que la Ville de Nantes assume sa part de responsabilité face aux engagements qu’elle a prise dans son marché public et nous souhaitons la rencontrer au plus vite afin qu’elle puisse s’exprimer sur la situation !

ENSEMBLE, MOBILISONS NOUS POUR AMÉLIORER NOS CONDITIONS DE TRAVAIL, DÉFENDRE NOS DROITS ET NOS ACQUIS SOCIAUX !

RDV LE 16 OCTOBRE À 10H DEVANT LE SQUARE DE LA MAIRIE DE NANTES.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.