Communiqué sur l’avenir de la centrale électrique de Cordemais.

mercredi 4 avril 2018

L’Union Départementale CGT 44, dans le cadre du débat public de l’énergie en cours, soutien les salariés de la centrale de Cordemais qui se démènent pour la sauvegarde des emplois liés à l’activité de l’usine.

Ce communiqué fait en partie réponse au communiqué de l’UD FO. En effet dans le cadre de la transition écologique, les centrales électriques à base de charbon sont mises sur le grill de l’effort de réduction des émissions de CO². Ne représentant que 1% des émissions françaises, les travailleurs des centrales à charbon ne restent pourtant pas immobiles.

Par un projet industriel d’adaptation à la transition énergétique, la CGT propose des solutions réduisant l’impact CO² et créant des “emplois verts”.

Ses propositions sont :

- Au niveau du combustible, le projet “Ecocombust”, en cours de déploiement sur Cordemais permettra à terme de réaliser un mix Charbon/Biomasse [issus des déchets non valorisés actuellement]. Ce projet engagé par EDF est soutenu par la CGT car créateur d’emplois et d’économie circulaire sur les territoires. Le véritable enjeux est au niveau des attributions des ressources disponibles par les régions limitrophes. Des gisements conséquents existent, reste à les orienter vers Cordemais.

- Au niveau du traitement des fumées issues de la production d’électricité, par un système de captage de CO² basé sur la culture de micro-algues. Celles-ci se nourrissent du CO² en rejetant de l’oxygène et sont utilisées, une fois récoltées, pour faire du biogaz grâce à de la méthanisation.

L’Union Départementale CGT 44 est convaincue que les propositions industrielles faites par les salariés serviront à sauver le site et les 1500 emplois qui en dépendent, si le président de la république laisse le temps suffisant à la montée en puissance de ces alternatives.

L’avenir énergétique du grand ouest et de la France dépend de la capacité d’écoute du gouvernement sur ce sujet vital pour les citoyens.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.