Pourquoi les agent.es du Museum d’histoire naturelle sont en grève ? Appel à soutien

mercredi 28 février 2018

A Nantes, les agent.es du Muséum d’histoire naturelle sont en grève. Ils et elles auront besoin de soutien ce mercredi à partir de 15h00.

Madame Johanna Rolland a fait le choix d’ouvrir les musées 8 jours fériés dans l’année, ceux-ci s’ajoutant aux dimanches déjà travaillés toute l’année, afin de répondre à la très forte fréquentation et pour améliorer l’offre au public.
Un principe que nous soutenons.

Pour ce travail dominical l’administration propose aux agents du patrimoine d’être payé 96,24 € brut les 10 premiers dimanches et 45,90 € pour les 11ème, 12ème, 13ème... dimanches suivants.

Pour les agents c’est inadmissible d’être payé moins cher à partir du 11ème dimanche !

Pour la CGT et au regard des textes de lois, le 11ème dimanche et les suivants doivent être majorés de 45,90 € par rapport aux 10 premiers dimanches payé 96,24 € (décret 2002-857 du 3 mai 2002 relatif à l’indemnisation du travail dominical régulier).

Pour les jours fériés (8 au total), les agents revendiquent une indemnité de service de jours fériés (décret 2002-2 856 du 3 mai 2002) rémunérés à 3,59 trentième de l’indice soit 140€ pour l’indice minimum et 240 € pour l’indice maximum de la filière culturelle. L’administration propose 96,24 €.

Pour les agents de la filière technique (2 au Muséum), ils revendiquent un régime indemnitaire mensuel équivalent aux agents de la filière du patrimoine pour les 16 dimanches et 4 jours fériés travaillés.

Actuellement, Nantes Métropole rémunère ces agents 35,62 € pour les dimanches et les jours fériés. Les agents revendiquent un régime indemnitaire de 138 € pour travail régulier les dimanches et jours fériés.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.