Action Education contre la sélection le 6 février

lundi 5 février 2018

Rassemblement devant l’Inspection académique rue Marguerrite à Nantes à 10h00 le 6 février pour dénoncer l’insuffisance des moyens alloués au second degré.

Ce rassemblement sera suivi d’une manifestation en direction du Campus universitaire du Tertre afin de rejoindre les étudiants en AG vers 11h30 et dénoncer Parcousup et la réforme du BAC.

COMMUNIQUE DE L’INTERSYNDICALE CGT EDUC’, FNEC-FP FO, SNES-FSU, SNESUP ET SUD EDUCATION DE LOIRE-ATLANTIQUE

En s’attaquant au statut national du baccalauréat, les préconisations du rapport Mathiot ajoutent à la logique de sélection inaugurée par la mise en place dans les universités et les lycées de la plateforme « Parcoursup ». Et la méthode utilisée est toujours la même : une stratégie de guerre éclair, qui demande d’appliquer dans des délais délirants une loi qui n’est même pas encore votée.

Les organisations syndicales signataires dénoncent ces méthodes et ces réformes qui ne sont pas de progrès social mais de renforcement des inégalités de territoire et d’accès aux savoirs. Dans de nombreux cas les nouvelles modalités d’accès à l’enseignement supérieur, déclinées localement selon des critères variables, vont bloquer l’accès des jeunes aux filières de leur choix, leur imposer des remises à niveau qui ne sont pas encore connues ou organisées, et pour lesquelles aucun moyen n’est alloué, mais aussi décourager les candidatures, en particulier des élèves les plus en difficulté. La mise en place de capacités d’accueil va transformer la quasi-totalité des filières ouvertes en filières sélectives. Ce ne seront plus les étudiants qui choisiront leur université mais les universités qui choisiront leurs étudiants.

Le communiqué complet :

Communiqué intersyndical 44














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.