Licencié pour des dessins : appel à rassemblement jeudi 18 décembre

lundi 15 janvier 2018

Licencié pour une caricature !

Le syndicat CGT Airbus Nantes appelle à un rassemblement devant le site Airbus Nantes de 12 h à 14 h, rue de l’aviation à Bouguenais. jeudi prochain 18 janvier, suite au licenciement totalement abusif d’un salarié pour deux dessins exprimant son mal-être au travail.

Ce salarié, en cours de reconnaissance pour maladie professionnelle vivait très mal le fait d’être changé de poste régulièrement, subissant la double peine car déjà abimé par son travail.

C’est ainsi qu’il a exprimé son ressenti en faisant deux dessins qu’il a juste montré à ses collègues, et qui ont été vu par son RH de secteur. Airbus qui jusque-là appréciait ces dessins, l’entreprise lui en ayant même commandé pour afficher dans un atelier, n’a cette fois-ci pas hésité à le sanctionner en le licenciant.

Airbus qui il y a tout juste 3 ans appelait à une minute de silence lors des attentats de Charlie Hebdo, pour la défense de la liberté d’expression n’hésite pas à licencier un salarié exprimant en interne son mal-être !

Les ordonnances Macron à peine appliquées, le patronat n’hésite plus à licencier sans aucun motif valable.

Une entreprise comme Airbus a déjà budgétisé ce que lui coutera un tel licenciement abusif après jugement aux prud’hommes.

Les salariés qui permettent à Airbus de tenir les objectifs de livraisons tous les ans (688 avions livrés en 2016, plus de 718 en 2017) subissent une dégradation des conditions de travail, avec une organisation découlant de l’automobile et des cadences toujours en hausse (lean management).

Il en résulte de plus en plus de salariés abimés, qui n’ont même plus la possibilité d’être reclassés sur des postes adaptés à leurs pathologies.

Ils auront également à subir les conséquences de la gestion désastreuse d’Airbus Group, avec les amendes faramineuses qui seront infligées suite aux diverses malversations et soupçons de corruption récemment révélées dans la presse.

Il semble que la nouvelle devise d’Airbus soit : travaille et tais-toi !

L’UD CGT 44 appelle à participer massivement au rassemblement organisé par le syndicat CGT Airbus, le jeudi 18 janvier, de 12 h à 14 h, devant le siège d’Airbus, rue de l’aviation à Bouguenais.

Notre camarade Grégory, salarié d’Airbus Nantes depuis 14 ans, vient d’être licencié.

Sa faute ? Avoir réalisé deux dessins montrant son mal-être au travail !

La direction d’Airbus, avec cette mesure complètement disproportionnée, souhaite faire un exemple contre celles et ceux qui osent dire ce qu’ils pensent des méthodes de management, et en profite pour se débarrasser d’un salarié qu’ils ne considèrent plus assez productif. C’est inacceptable !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.