En 2018, se syndiquer à la CGT, plus que jamais, une nécessité !

vendredi 5 janvier 2018

Le premier pas pour sortir du fatalisme et de la résignation, c’est la syndicalisation !

Se syndiquer à la CGT, c’est adhérer à une organisation présente sur tout le territoire (y compris les DOM), chez les actifs et les retraités, et sur tous les champs professionnels, public et privé, mais également présente auprès des privés d’emploi, des sans-papiers et ce, au-delà de toute origine, couleur de peau, religion ou orientation sexuelle.

Cotiser à la CGT dans un département, c’est permettre à la CGT via une partie de sa cotisation, d’aider les boites en lutte pour sauver leur usine et leurs emplois.

Cotiser à la CGT, c’est avoir accès et faire vivre la presse syndicale, et donc de l’information libre et indépendante apportée à tous et toutes, partout.

Cotiser à la CGT, c’est assurer une indépendance de vie et d’action de l’organisation, à tous les niveaux : Unions Départementales, Unions Locales, Fédérations, Union des Retraités, UGICT (Cadres et Techniciens),... et bien sûr de la Confédération.

Cotiser à la CGT, c’est permettre la formation des militant.es en première ligne sur le terrain, auprès de leurs collègues, face aux employeurs. C’est aussi, pour tout syndiqué, avoir accès à des formations syndicales.

Cotiser à la CGT, c’est permettre à INDECOSA de développer un réseau pour tous les syndiqués, de défense du consommateur pour tout litige lié à la consommation. Chaque adhérent CGT est automatiquement adhérent à INDECOSA.

Adhérer à la CGT, c’est déjà faire un pas de côté dans cette société dominée (et écrasée) par la Finance, adhérer à la CGT, c’est résister au lavage de cerveau du libéralisme.

Adhérer à la CGT, c’est participer aux décisions sur sur son lieu de travail ou de vie. C’est reprendre en main son destin, pour ne plus faire que subir, et relever la tête.

Être à la CGT, c’est défendre la baisse du temps de travail avec les 32h00, lutter contre le coût du Capital (et regagner sur les salaires !), affirmer l’égalité femme homme, c’est défendre et reconquérir les services publics et l’industrie, se battre pour une protection sociale complète (santé, retraites,...), pour un nouveau statut du travailleur salarié,... C’est construire ensemble ce que veut la CGT !

N’attends plus, rejoins nous !

Avec l’équipe Macron, l’offensive néo libérale à l’œuvre dans ce pays vit une accélération sans précédent ! Et contrairement aux discours dominants, le syndicat, quand il est combatif, reste l’outil principal de résistance. Ce qui explique l’acharnement anti-CGT dans les médias, et la répression anti syndicale menée par le patronat, avec le soutien effectif de la police et de la justice (de classe).















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.