3ème jour de grève, les Factrices et Facteurs de Loire Atlantique et Vendée sont toujours mobilisés !

jeudi 14 décembre 2017

Il est temps que la Direction se décide d’avancer !

Les agents des services courriers colis de Loire Atlantique et de Vendée se sont mobilisés une fois de plus mobilisés. Avec 100% de grévistes à Pornichet, 100% Vertou, 50% à St Nazaire, 60% à La Haie Fouassière, le bureau des Essarts à 90%

Les directions de Saint Nazaire et Les Essarts ont reçu aujourd’hui les représentants du personnel mais ils n’ont fait aucune proposition concrète pour de l’emploi pérenne, ou concernant les conditions de travail.

Aussi, 90% des salariés des Essarts ont voté la reconduction pour demain (jeudi).

La direction locale de Vertou a refusé de négocier sous le prétexte qu’un feu pourtant éloigné de l’entrée du centre avait été allumé pour réchauffer les grévistes !
Mais, la direction de La Poste ne s’est pas arrêtée là, au lieu de négocier, les colis de Vertou ont été dérouté pour être distribuer par des intérimaires, ce qui bien sûr est illégale !

Notre Direction a pourtant déjà été condamné pour cela !

Cette distribution ne permet pas de réaliser l’activité dans sa globalité mais permet une communication pour l’entreprise. La meilleure communication serait pourtant de faire de véritable proposition aux agents en grève.

La CGT a saisi l’inspection du travail concernant cette utilisation illégale de travail temporaire et fera respecter la loi.

La reconduction de la grève a été votée majoritairement pour Saint Nazaire, Vertou, Les Essarts et Pornichet.

Une distribution de tracts d’information a été réalisée sur le marché de Pornichet.

Pour rappel les factrices et facteurs espèrent être entendus sur leurs revendications qui sont :

  • La distribution 6/7 jours du courrier, presse et colis en matinal.
  • Le comblement immédiat en CDI Poste de toutes les postières et tous les postiers précaires (CDD, Intérimaires, CDI GEL, CDI intérim, ECT).
  • Le maintien du repos dominical, qui est remis en question chez Chronopost et dans les projets à venir pour les centres courriers.
  • L’arrêt des tournées non réalisées ou auto-remplacées par des moyens de remplacement en CDI suffisants.
  • Un prime colis spécifique en raison de la surcharge de travail occasionnée par la période de colis de fin d’année.
  • La non suppression des positions de travail prévu dans les réorganisations en cours.

Les Factrices et les Facteurs souhaitent être rapidement entendus par la Direction.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.