Rassemblement le 14 décembre en soutien de deux camarades victimes de la répression

jeudi 14 décembre 2017

Le 21 septembre 2017 la police a délibérément ciblé la CGT. Ces agissements se sont déroulés à l’issue de la manifestation, lors de la charge des policiers en civil sans pourtant aucune violence des manifestants.

Deux camarades blessés par Flash ball, deux autres camarades interpellés, en tout à l’intérieur même du camion de l’union locale sud Loire, 9 camarades gazés, molestés, matraqués. Au moins neuf autres manifestants ont été interpellés.

Le 14 décembre, deux camarades seront jugés, ils risquent des peines d’emprisonnement pour des faits de violence sans aucune victime et sans jour d’ITT (incapacité temporaire de travail).

Nous attendons la relaxe pour nos deux camarades et plus généralement nous affirmons que les faits relevant de l’action revendicative ne doivent pas relever d’un tribunal. Criminaliser les actions militantes, pose la question des libertés fondamentales : liberté d’expression, droit à manifester…

Afin de soutenir les syndicalistes jugés ce jour et condamner la répression policière et judiciaire qui s’abat sur tous les manifestants et militants qui combattent les politiques antisociales, l’UL sud Loire appelle les organisations syndicales de salarié.e.s, à se réunir massivement le jeudi 14 décembre 2017 à 13h30 devant le tribunal de Nantes.

Chaque militant.e, chaque citoyen.ne est concerné.e par la répression et la criminalisation de l’action revendicative dans la rue ou dans le monde du travail.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.