Contre la casse sociale, maintenir la pression et faire converger les luttes

jeudi 21 septembre 2017

Communiqué de l’intersyndicale CGT FSU Solidaires UNEF pour la mobilisation du 21 septembre 2017

L’ampleur de la mobilisation du 12 septembre dernier contre les ordonnances destinées à détruire encore plus le code du travail a démontré la forte opposition au programme antisocial de Macron. Des jeunes, des privés d’emploi, des salariés du privé et du public, des retraités, se sont retrouvés dans la rue pour marquer cette rentrée sociale au rythme d’un « non » à la casse de leurs droits, de leurs conditions de vie et de travail. La violence, le mépris de classe et le refus de toute pensée contraire contenus dans les propos de Macron sur les « fainéants, les cyniques et les extrêmes » ont ajouté à la colère contre un projet qui vise à défaire un système solidaire et à mettre fin aux principes fondateurs de notre démocratie.

Nous pouvons peser. Plusieurs secteurs appellent déjà à la grève et à la mobilisation dans les semaines à venir : les transports le 25 septembre, les retraités le 28 septembre, la fonction publique le 10 octobre. Pour faire poids, il faudra faire converger ces luttes qui visent toute la même cible : un gouvernement qui remet gravement en cause les droits sociaux ; un président qui reste sourd aux grondements et affiche une morgue et un cynisme insupportables, à la mesure de la chute abrupte de sa popularité.

Le 22 septembre prochain, les ordonnances seront présentées en Conseil des ministres. Macron veut aller vite. Pour ne pas le laisser faire, pour ne pas se laisser imposer des décisions dont l’impact sur l’avenir seront désastreuses, il faut agir, vite aussi. En expliquant les enjeux dans les entreprises, en élargissant l‘arc unitaire à d’autres organisations syndicales opposées à cette réforme. Et en continuant la mobilisation dans la rue avec toutes et tous les citoyennes et citoyens inquiet-es et exaspéré-es d’être ainsi maltraité-es.

Dans ce contexte, parce qu’il faut maintenir la pression pour que ce projet ne passe pas, l’intersyndicale CGT, FSU, Solidaires et UNEF de Loire Atlantique a décidé d’appeler à une nouvelle mobilisation la veille de cette présentation. Pour dire le refus d’une société qui ne défend plus ses salariés, qui ne protège plus ses jeunes, qui appauvrit encore plus ses retraités, qui condamne les privés d’emploi qu’elle a elle-même produits.

LE 21 SEPTEMBRE 2017, NOUS SERONS EN GREVE ET EN MANIFESTATION DANS LA RUE POUR AFFIRMER NOTRE DÉTERMINATION A NE RIEN LÂCHER, ET DIRE NOTRE REFUS DES CONTRE-REFORMES, PORTEUSES DE LA RÉGRESSION SOCIALE QUE CE GOUVERNEMENT VEUT NOUS INFLIGER 

À SAINT NAZAIRE – 10H MAIRIE
CHATEAUBRIANT – 11H MAIRIE
A NANTES – 14H30 PLACE DU COMMERCE
A ANCENIS – 11H00 STATION ESSO

Le tract CGT pour le 21 septembre

communiqué intersyndical pour le 21 septembre














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.