La Direction des Finances Publiques 44 veut fermer 4 centres des Finances Publiques !

jeudi 20 juillet 2017

C’était dans les tiroirs, la CGT Finances Publiques savait qu’une nouvelle vague de restructurations allait fortement impacter son réseau.

Le ministère des Finances est en effet "exemplaire" pour subir les suppressions d’emplois. L’ordre de destruction massif des sites des Finances publiques pour la majorité des départements est descendu de Bercy, dès le 19 juin, lendemain du 2ème tour des législatives ! L’attaque en règle contre le Service public est En Marche.

La Loire Atlantique n’est pas épargnée, puisque 4 centres des Finances Publiques (Montoir de Bretagne, Bouaye et Derval) seraient rayées de la carte départementale au 01/01/2018 ou au 01/09/2018 (Mindin).

Avec ce projet, c’est à nouveau le milieu rural ou péri urbain qui est laissé pour compte.

Pour les Agents, c’est un véritable crève-cœur. A force de subir les suppressions d’effectifs et malgré leur investissement professionnel de tous les instants, ils ne peuvent que constater la dégradation de la qualité des services apportée aux usagers (particuliers, entreprises et collectivités territoriales) et de leurs conditions de vie au travail.

La CGT Finances Publiques 44 dénonce cette politique de la terre brûlée menée en catimini. La France ne doit pas être à deux vitesses, celle des territoires développés face à celle des territoires abandonnés.

La République, c’est un Service public équivalent pour tous quel que soit le lieu d’habitation. Il est un des piliers de notre Démocratie. Le maillage territorial du réseau des Finances publiques est une garantie d’équité pour l’ensemble des administrés et permet une réactivité optimale en période de crise (grippe aviaire, inondation, grêle…).

Les services publics s’éloignent des usagers puisque les missions sont transférées vers des postes parfois très éloignés. Par exemple, les missions de Mindin basculeront à Nantes !

La CGT Finances Publiques 44 appelle l’ensemble des Agent.e.s, Elu.e.s et Administré.e.s à se mobiliser pour faire reculer cette attaque et participer au maintien d’un Service public de qualité.

Dès aujourd’hui et sans attendre la rentrée, soyons dans l’action.

Restructurations DRFIP 44 : Toutes les raisons sont bonnes pour fermer des postes !

Le 11 juillet s’est tenue une rencontre « informelle » syndicats – Direction dans le but de nous présenter les fermetures de postes en amont d’un CTL. La motivation de la directrice était de pouvoir exposer les affaires en neutralisant ainsi un possible boycott total du CTL par les organisations syndicales… Le coup est finement joué, la Direction passe en force mais maintient le « dialogue social ».

  • passage en force et en quatrième vitesse
  • une directrice locale aux manettes
  • pourquoi ces fermetures ?
  • fermetures : infos pratiques
  • pour la CGT Finances Publiques


tract restructurations DRFIP 44














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.