27 février : soutien aux amianté-es du Tripode

vendredi 3 février 2017

Communiqué intersyndical des Unions Départementales Loire Atlantique

Les études épidémiologiques arrachées par les salariés aux ministères démontrent l’impact catastrophique des flocages d’amiante sur la santé des anciens du Tripode.

Comparés à d’autres salariés ayant des emplois similaires, ils cumulent une grave perte d’années d’espérance de vie, un nombre de cancers bien supérieur, des difficultés respiratoires, des fibroses pulmonaires, etc.

C’est pourquoi, depuis plus de 15 ans, nos unions départementales demandent le classement du Tripode en site amianté.

tract intersyndical UD 44 Amiante Tripode














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.