Retrait de la loi travail : dans la rue les 23 et 28 juin !

mardi 28 juin 2016

Pour le respect de la démocratie dans l’entreprise et dans la rue ; Refusons la dérive dictatoriale. Exigeons le retrait de la loi Travail !

Depuis 3 mois et demi maintenant, avec des grèves et des manifestations, sur tous les terrains (centre-ville, zones économiques et commerciales, manif nationale Paris), les salariés rejettent la loi travail synonyme de reculs et d’inégalités des droits dans les entreprises, augmentant les risques pour la santé avec des conditions de travail toujours plus dégradées.

Cette loi, gouvernement et patronat veulent l’imposer par tous les moyens : le 49-3, déni de démocratie parlementaire n’était pas suffisant. Valls, Hollande, Cazeneuve, El Khomri, rejoints par la droite, n’ont de cesse d’insulter la CGT. Nous sommes des radicaux, jusqu’au-boutistes, "conservateurs" de nos « privilèges », et même des « terroristes ».

La ficelle est trop grosse : désormais la CGT serait complice des casseurs qui auraient brisé les vitres d’un hôpital pour enfants. En plus, un lien très populiste est fait avec la présence dans cet hôpital de l’enfant du couple des policiers assassinés. Dans la bouche du gouvernement, Daech et la CGT : même combats ! Les dangereux imbéciles !

Ils sont ridicules, ils sont aux abois. Ils organisent avec leurs alliés médiatiques (95% des médias appartiennent à des groupes multi-nationaux) un matraquage honteux.

La Manif parisienne avec selon eux…80 000 participants, alors que nous étions des centaines de milliers !

Qu’ont-ils à gagner, politiques et médias, à opposer les français, les salariés entre eux. Juste leur position dominante dans leurs tours d’ivoire, eux qui n’ont jamais connu le travail réel dans une entreprise ou un service. Les privilégiés c’est eux !!
Face à ce pouvoir qui a perdu toute légitimité, face à ce mépris des dominants pour tous les salariés qui exigent des conditions de travail et vie dignes, nous continuerons ce mouvement, sous toutes les formes (grèves, manifestations, actions symboliques…).

Nous sommes légitimes car nous défendons les intérêts du plus grand nombre, de ceux qui font tourner l’économie et la vie sociale.

Le 23 juin

  • La CGT appelle à des initiatives de distributions pour mobiliser les salariés et se déploiera largement pour proposer la votation citoyenne sur l’ensemble du territoire : il est temps pour ceux qui soutiennent le mouvement d’y participer.
  • Rassemblements festifs :
    La CGT invite le plus grand nombre à participer à un rassemblement revendicatif, fraternel et d’échanges à NANTES : à partir de 17h Esplanade des Machines de l’île.

Le 28 juin

  • La CGT, en intersyndicale avec FO, FSU, Solidaires et l’UNEF, appelle à faire grève et manifester.

Nous ne nous laisserons pas intimider par les menaces d’interdiction de manifester.

  • • NANTES : 14h - Préfecture
  • • ST-NAZAIRE : 10h30 Place Amérique latine


Tract UD 44 23 et 28 juin 2016














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.