SIDES : les salariés rejettent le projet de la direction

mercredi 18 mai 2016

SIDES est une entreprise du bassin nazairien spécialiste des engins motorisés pour pompiers

Communiqué de presse

Après les actions CGT menées ces derniers jours contre le projet dit de « mesures de sauvegarde du 2 mai 2016 » proposées par la direction de SIDES (DG et DRH) qui proposait :

  •  Suppression des plages d’embauche / débauche et mise en place d’un horaire fixe.
  •  Retour à la convention collective pour les jours évènements familiaux.
  •  Engagement des salariés de ne pas prendre leurs congés d’ancienneté.
  •  Suppression des 2 jours de congés d’âge à partir de 50 ans.
  •  Engagement des salariés cadre de ne prendre que 3 jours de RTT sur les 18 jours actuels.
  •  Engagement des ouvriers et ETAM de travailler 35H payé 34h65 et suppression des 11 jours de RTT.
  •  Versement sur un compteur des heures de modulation haute 2015 sans majoration heure supplémentaire à 25%.
  •  Diminution de la participation employeur sur la mutuelle de 5,50€ par mois et salarié.
  •  Diminution de la participation employeur au frais de repas de 50% à 25%.
  •  Gel des primes d’ancienneté sur 1 an.

Notre organisation syndicale a souhaité consulter l’ensemble du personnel par un vote à bulletin secret. Vote qui a eu lieu aujourd’hui, et auquel l’ensemble du personnel était convié à s’exprimer.

Plus de 90% de votant, ou même le DG et la DRH ont voté en tant que salarié, donne un résultat sans équivoque.

Le projet de la direction est rejeté par 79% du personnel.

La lutte continue pour nous car la direction n’est toujours pas revenue sur la dénonciation des accords de 1971, 1972, et 1976. Nous allons réfléchir aux actions à mener pour ses accords et appelons aussi à durcir le mouvement dans la cadre du retrait du projet de loi travail.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.