Communiqué suite à l’annonce du contrat à 4 milliards pour STX

mercredi 6 avril 2016

On parle d’une commande de 4 milliards d’euros, il est temps que la direction
et L’État qui est actionnaire passent le braquet supérieur en embauchant les
centaines d’ouvriers et de techniciens qui nous manquent aujourd’hui.

L’effectif actuel est de 890 ouvriers en CDI, ce n’est évidemment pas suffisant.
Il y a plusieurs centaines d’intérimaires sur le site qui sont déjà formés et la
direction a formé plusieurs centaines d’apprentis ces dernières années, il faut
les embaucher en CDI.

Avec un tel carnet de commande (pour dix ans) et un taux de chômage dans
la localité autour de 10%, il n’est plus possible pour la direction et L’État
actionnaire de perdurer dans leur politique de précarisation des emplois

(CDD, intérim, travail détaché). Il faut ouvrir des formations aux demandeurs
d’emplois et proposer l’embauche en CDI pour renforcer et rajeunir les
effectifs ouvriers. Les effectifs des techniciens de production et du bureau
d’étude doivent aussi se renforcer.

La CGT revendique un plan d’embauche de 600 ouvriers et 200 techniciens, dans un premier temps.

D’autre part, ces embauches doivent se faire avec des conditions salariales
dignes de ce nom
, et non pas avec des taux horaires à 9,30 € comme cela se
pratique actuellement pour certains ouvriers, alors que le SMIC est de
9,67 €…une pratique honteuse à mettre en balance avec les 4 milliards de
chiffres d’affaires annoncés, qui s’ajoutent aux commandes en cours de
plusieurs milliards d’euros de chiffres d’affaires.

C’est bien l’ensemble des salaires qui doivent être revalorisés.













Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.