Cité Sanitaire : la CGT toujours à l’offensive

lundi 22 septembre 2014

Comme convenu lors de l’Assemblée Générale du 12 septembre dernier, la CGT a tenu une conférence de presse le jeudi 18 septembre (cf article de presse au verso) et a fait une déclaration au Conseil de Surveillance du vendredi 19 septembre.

La CGT a posé les constats suivants :

  • - Les personnels ne sont absolument pas responsables du déficit du centre Hospitalier qui est lié à un manque de financement et des charges trop importantes (investissements, loyer et frais de maintenance de la Cité)
  • - Les personnels sont de plus en plus épuisés, en grande souffrance car le sous-effectif est quasi permanent. Les personnels qui ont subi les réorganisations ou les changements de service sont désabusés, ne trouvent plus de sens à leur travail. Les arrêts de travail continuent à augmenter et des
  • agents quittent par dépit l’hôpital (infirmières, secrétaires médicales, cadres…)
  • - L’augmentation de l’activité, ainsi que la diminution des durées de séjour (avec les départs le matin), sont liés au travail de qualité fourni par les personnels. Et qu’ont-ils en retour ? Des diminutions de postes, moins de remplacements, moins de congés et une nouvelle augmentation de la charge de travail !
  • - La mise en place d’une Direction de l’Efficience, d’un bureau des propositions, études et organisations, le recrutement d’un Directeur des Ressources Humaines adjoint ne vont pas résoudre les problèmes quotidiens et les conditions de travail fortement dégradées, alors que la Direction a déjà supprimé de nombreux postes (38 ETP soignants, 5 ETP de personnels médico-administratifs, 2 ETP de personnels techniques, 0,5 ETP d’ergonome et 1,5 ETP de cadres).

La CGT a porté les revendications suivantes :

  • - L’arrêt des suppressions de postes
  • - L’obtention de remplacements à hauteur des besoins et des effectifs suffisants pour travailler en toute sécurité, avec une qualité optimale et dans de bonnes conditions
  • - L’obtention d’un nouveau plan de stagiairisation des contractuels
  • - L’obtention de financements pérennes pour stopper le sous-financement de notre hôpital
  • - La dénonciation du Bail Emphytéotique et le rachat de la Cité par des fonds publics sans pénalité

La CGT toujours à l’offensive
















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.