Négociations Annuelles Obligatoires chez STX Saint Nazaire : pourquoi il faut augmenter les salaires

mardi 10 décembre 2013

Depuis des mois, notre DG se plaît inlassablement à nous dire que nous sommes des privilégiés, et que ce sont nos salaires qui rendent impossible la prise de commande.

Mais, comme chaque année nous nous rendons bien compte de l’érosion continuelle de notre pouvoir d’achat.

Et les chiffres nous donnent raison, lorsque l’on compare les Augmentations Générales chez STX par rapport aux augmentations du SMIC (SMIC qui est censé suivre la hausse du coût de la vie !). Comme le montre le graphique ci-dessous, nous avons perdu en dix ans plus de 20% par rapport à l’évolution du SMIC !!!!

Le DRH cherche à nous faire croire que notre salaire s’est maintenu en faisant un tour de passe-passe où il compare l’inflation à toutes les augmentations possibles et imaginables (AG, AI, Ancienneté). En disant ça, il nous explique que quelque soit notre ancienneté, nos compétences, notre qualification, nous maintenons bon an, mal an, le pouvoir d’achat que nous avions à notre entrée dans le chantier !!!!!

Mais rappelons le, ce qui doit être comparé au SMIC, c’est uniquement le salaire d’accueil avec les Augmentations Générales.
Augmentations Individuelles, et ancienneté sont des éléments qui doivent permettre l’évolution de carrière du salarié dans l’entreprise, et qui surtout ne nous concernent !!!

Et si l’on compare les salaires de base des entreprises voisines, le scandale et la vérité nous éclatent au visage !!!!
Comme dit notre DRH, les chiffres ne mentent pas, alors observez avec attention les tableaux ci-dessous :

Ce retard dans la revalorisation de nos salaires est tout bonnement scandaleux !!! Rappelons le, l’exemple de MAN est d’autant plus pertinent que cette entreprise est issue des chantiers, nous sommes partis d’une base commune ! C’est une entreprise qui fonctionne bien, et où chaque année les salariés débrayent massivement pour obtenir des revalorisations de leur salaire et conditions de travail !!! Sachons en tirer les leçons.

Quoiqu’il en soit, on voit dans ces exemples que ce n’est pas le « coût du travail » qui empêche une entreprise de prendre des commandes !
Face à l’appauvrissement croissant, années après années, des salariés de STX, comment justifier que notre entreprise se retrouve à 500 euros de moins par mois en comparaison avec l’ancien département mécanique des Chantiers ?

Sans doute parce que les entreprise alentours ont fait les bons choix économiques, alors que notre direction n’a fait que s’ancrer dans une politique de régression des emplois, de la production, des statuts sociaux, des salaires…

Alors, quand notre Direction veut faire baisser « le coût du travail » de 5 à 10%, on voit bien qu’elle dédaigne résolument notre réalité de la vie quotidienne, plombée mois après mois par des salaires complètement déconnectés de la vie réelle.

Ils veulent - 10% alors qu’il nous faut + 30%

Saint-Nazaire, le 10 Décembre 2013













Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.