La CGT Navale solidaire avec les salariés de la SNCM et CMN

mardi 25 juin 2013

Les salariés de la SNCM et CMN seront en grève le 27 juin.
La CGT Navale de St-Nazaire apporte tout son soutient à cette action.
Solidarité, convergences ont tous leurs sens pour exiger la pérennité des compagnies SNCM et CMN, pour exiger le maintien des emplois, pour exiger les coopérations avec les Chantiers de l’Atlantique, source de développement de la filière maritime.

NON au SABORDAGE de la SNCM :

Suppressions d’emplois et renouvèlement minimaliste (et pas encore financé de la flotte de la SNCM), le gouvernement actionnaire à la SNCM et à STX tire une balle dans le pied de ceux qui défendent la SNCM et de l’autre ceux qui défendent la construction navale, STX et ses sous-traitants.

Concrètement la réduction de la voilure de la SNCM, c’est seulement 2 navires renouvelés en 2016 et 2017. Eventuellement deux autres en 2018.

La flotte de la SNCM, sera réduite de 8 à 9 navires. Cette flotte réduite ne sera donc au mieux renouvelée qu’à moitié, alors qu’initialement, il s’agissait de la renouveler en totalité (8 navires).

Le gouvernement peut ergoter régulièrement sur les navires du futur. Mais quand, en tant qu’industriel et opérateur de transport maritime, il a l’occasion de faire une démonstration de nature significative en commandant 8 navires qui pourraient être propulsés par gaz, qui introduiraient des avancées technologiques réduisant les couts d’exploitation, il joue petit bras ; il hypothèque l’avenir d’une compagnie maritime qui pourrait être utile à la relance de la construction navale française laissant au marché libéral le soin d’assurer à sa manière la desserte corse continent.

La CGT se félicite aussi que les élus de la région marseillaise demandent ensemble le soutien de l’Etat à la SNCM. Encore faut-il être clair : un soutien pour accompagner la décision qui vient de tomber ou pour la mettre en cause et revenir au plan initial : le renouvellement total de la flotte ?

La CGT invite les élus Nazairien à ne pas rester en dehors de ce débat !

Les ferries doivent être construits à St Nazaire :

Il manque 20 millions d’heures aux chantiers sur les 3 ans à venir ! Et il est urgent que les chantiers sortent du tout paquebot à 1,5 navire par an et diversifient leur production de navires : car l’éolien ne peut apporter, ni à court terme, ni de manière pérenne, les 10 millions d’heures annuelles de travail qu’il faut en moyenne pour assurer du travail à plein temps aux salariés des chantiers et aux sous-traitants. S’il existe de l’activité écologique et durable, ce sont bien la construction navale et le transport maritime !

La CGT STX et SNCM ont su créer des convergences de luttes. Les élus des 3 régions Loire-Atlantique, Bouche du Rhône, et Corse doivent faire de même.

Pour sa part la CGT de STX poursuivra sa bataille tant sur les aspects industriels que sociaux en s’opposant à la tentative actuelle de la direction de réduire le statut du personnel et continuera à exiger un statut unique des personnels de STX et des sous-traitants.

STX SNCM CMN

Pour la CGT Navale : Joel CADORET















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.