Journée de grève aux Chantiers contre le projet d’accord compétitivité

lundi 1er juillet 2013

Par la pétition massivement signée, dans les débrayages et les grèves dans certains ateliers, avec leurs syndicats FO et CGT, les salariés ont manifesté leur rejet total du projet d’accord « compétitivité » de la Direction visant à mettre en place le travail gratuit (20mn de plus par jour), la flexibilité (avec la modulation) et la remise en cause de nombreux droits et garanties (ITDR, mutuelle …).

A plusieurs reprises, la revendication de retrait de ce projet d’accord a été portée à la connaissance de la Direction.

Maintenant, la Direction tente de rendre les salariés mobilisés, responsables d’une hypothétique annulation du contrat P33, actuellement en fabrication à l’atelier 180T.

Qui est responsable de la situation actuelle, sinon la Direction elle-même !

En présentant, et surtout en s’obstinant à poursuivre cette « négociation » malgré le rejet de son projet d’accord par la très grande majorité des salariés ouvriers, Atam et cadres, c’est la Direction, et elle
seule, qui porte la responsabilité du « désordre » actuel !

Jusqu’à présent, la Direction a fait la sourde oreille et tente, maladroitement, de culpabiliser les salariés !

La Direction peut décider tout de suite que le conflit social s’arrête et que l’entreprise retrouve une situation de travail « normale » :
QU’ELLE ANNONCE L’ABANDON DE SON PROJET !

La 7ème réunion de la Commission Paritaire de Négociation va se réunir le Lundi 1er Juillet.

S’appuyant sur l’immense rejet du projet d’accord « compétitivité » et sur la très forte mobilisation pour revendiquer son abandon, les syndicats CGT et FO appellent tous les Ouvriers, les ATAM et les Cadres de STX et ses filiales à se mobiliser encore plus fortement et plus nombreux :

Lundi 1 e r Juillet Tous en grève toute la journée pour faire entendre raison à la Direction

Pour tous les salariés : Rassemblement aux premières embauches de la journée normale à partir de 7h30

Au Terre-Plein de Penhoët (Porte 4)

Tous ensemble, unis et encore plus nombreux :
Exigeons et obtenons l’abandon de ce projet de reculs sociaux !

tract débrayage 1er juillet

pour rappel, le communiqué CGT du 24 juin :

communique de presse














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.