Éléments de réflexion sur l’ANI (accord national interprofessionnel)

jeudi 2 mai 2013

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11/01 (ANI)

Sur ce dossier, la CGT a eu le souci d’informer les salariés du projet de départ (largement celui du Medef), du déroulement des négociations, tout en les appelant à l’action.

Après la signature le 11/01, l’action a continué en direction du parlement (journées d’action du 5 mars et du 9 avril). La transcription de l’accord dans la loi a été votée en 1ere lecture à l’Assemblée Nationale, le texte sera prochainement examiné par le sénat.

Le but n’est pas aujourd’hui de détailler le contenu d’un texte qui comprend 28 articles regroupés en 5 titres, complété de diverses annexes, mais d’essayer, au travers de quelques points (des choix ont donc été faits), d’en dégager la philosophie générale et ses enjeux pour l’ensemble des salariés, ceux du secteur public y compris,en essayant, quand c’est possible, de faire le parallèle avec notre pratique professionnelle.

Vous n’avez pas pu échapper au panégyrique des « avancées » de ce texte, dit de « sécurisation de l’emploi », que ses signataires, ses partisans et la presse en général ont mis en avant. Ces « avancées » sont placées aux premiers articles de l’accord.

Mais, comme dans les contrats commerciaux, le plus important c’est souvent ce qui n’est pas visible au premier coup d’œil. C’est un accord qu’il faut lire en commençant par la fin.

Si l’on pense que les mots, et leur ordre, ont un sens, la tromperie commence avec l’intitulé, dont il faut donner la totalité : « ANI du 11/01/2013 pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l’emploi et des parcours professionnels des salariés ».

La compétitivité d’abord, la compétitivité comme condition de la sécurisation de l’emploi : on ne peut mieux dire que la vie, le salaire, les conditions de travail seront subordonnés aux bénéfices des actionnaires.

Le patronat a obtenu une déréglementation d’ampleur du droit du travail...

la suite dans le document joint

Présentation ANI

Cette intervention a été faite lors de l’AG annuelle de la CGT Finances Publiques 44, le 16 avril, le sujet reste d’actualité et il faut continuer à faire découvrir ce projet pernicieux qui entérine des reculs importants pour les droits des salarié-es.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.