La vraie info

vendredi 15 février 2019

Le service public ferroviaire appartient à la Nation, donc à nous tous, usagers et cheminots.

N’en déplaise au président Macron, qui écoute mais n’entend pas, il n’est pas la propriété exclusive de ceux qui dirigent le pays. Nous avons tous notre mot à dire.

Ensemble, construisons une expression populaire forte pour le Fer de demain et faisons-nous entendre !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.