Quel avenir pour nos retraites ?

dimanche 24 février 2019

Aujourd’hui, en France, selon les analyses du Conseil d’orientation des retraites (COR), la viabilité financière de notre système de retraite est résolue, et l’équilibre du système est garanti pour les 30 prochaines années.

ALORS, ON CHANGE TOUT ?

L’objectif du gouvernement, par le biais des mesures et de la réforme systémique qu’il avance n’est donc pas de sauver le système de retraites actuel, mais bien de « normaliser à la baisse » les dépenses publiques de retraites (la part de PIB consacrée aux retraites passerait ainsi de 14 % à hauteur de 12 %), au prix d’une baisse des pensions, sur 30 ans.

L’effet des réformes passées provoquera de fait une baisse des pensions de 20 % par rap-port aux salaires des actifs d’ici 2050. La réforme systémique envisagée ferait bien baisser les pensions de 20 % par rapport aux actifs, mais plus vite (sur 10 ans, par exemple). Et il s’agit bien d’une réforme systémique parce que l’on sortira du système actuel, basé sur les annuités cotisées pour aller vers un système à point dans lequel un euro cotisé donnerait les mêmes droits pour tous.

Depuis 1993, les réformes ont été paramétriques : sans toucher au modèle par annuités cotisées, on en modifiait les paramètres, jouant sur l’âge d’ouverture des droits, la durée, le niveau de cotisation, l’indexation des cotisations, etc...

La réforme annoncée, en optant pour un système par points, vise à ce qu’il n’y ait plus de réforme paramétrique, plus de débats, les ajustements seraient automatiques, sans discussion, concertation, etc... La bascule totale vers le nouveau système est envisagée pour 2025, demain donc !

4 pages retraites FD Finances














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.