2 poids, 2 mesures

jeudi 15 novembre 2018

Dans l’entreprise, des salariés qui ont fait souffrir des collègues par harcèlement caractérisé ont été punis de trois jours de mise à pied avant d’être réintégrés dans l’entreprise.

Nos 2 collègues de l’assemblage qui ont sorti 3 caisses en bois de la benne à ordures ont quant à eux été mis à pied 7 jours (sans salaire) dans l’attente de leur peine qui leur sera notifiée à l’occasion d’un « entretien préalable à sanction pouvant aller jusqu’au licenciement » !

Puisque manifestement, ce n’est pas la gravité de l’infraction qui génère le niveau de la sanction, nous vous conseillons désormais de bien traverser sur les passages piétons et de ne pas manger à votre poste de travail au risque de vous faire licencier sur le champ.

Nos collègues ont effectivement récupéré 3 caisses destinées à la destruction à la vue et au regard de tous. En aucun cas, ils n’ont agi comme des voleurs comme le laisse entendre la communication de la Direction sur le sujet.

Ils ne sont pas les premiers à agir ainsi mais certainement les derniers, car manifestement la Direction souhaite les sacrifier pour l’exemple. C’est une façon peu élégante de remercier un salarié qui va partir à la retraite dans 6 semaines.

La CGT, tout comme les salariés en mouvement, ne cautionnent pas les infractions au règlement intérieur mais revendiquent que les sanctions appliquées soient justes et proportionnées aux faits reprochés.

Au regard de ces éléments, la CGT appelle l’ensemble des salariés à se joindre au mouvement de soutien de nos 2 camarades.

La CGT MAN E-S appelle l’ensemble du personnel à la grève JEUDI 15 NOVEMBRE 2018 Rassemblement porte 7 à partir de 6h00 Le personnel en grève le 14/11 est appelé à cesser le travail jusqu’à 22h. Grève également pour le quart de nuit du 14 au 15/11















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.