Projet de loi asile immigration : le code de la honte

mardi 3 juillet 2018

Le projet de loi asile immigration, examiné en procédure accélérée au Parlement depuis le 16 avril, fait l’unanimité contre lui : associations, avocats, agents de l’OFPRA, de la Cour nationale du droit d’asile (CNDA), magistrats de l’Association française des juges de l’asile (AFJA), le défenseur des droits, le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de ’Europe ...et même le Conseil d’Etat se sont exprimés (et mobilisés) contre, notamment par une grève des agents OFPRA et CNDA de 28 jours.

L’ensemble du projet tend à désigner l’immigration comme une menace et un poids. Il est marqué par la suspicion, la pénalisation des migrants. Il est aussi contraire à la Convention de Genève et aux libertés fondamentales.

tract asile immigration














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.