Déclaration commune CGT - Mouvement de la Paix

samedi 23 septembre 2017

En marche pour la paix – Stop la guerre – Stop les violences

Dans le cadre de l’appel national signé par 130 organisations
(https://www.mvtpaix.org/wordpress/les-marches-pour-la-paix/ )

Le collectif Nantais pour la PAIX vous invite à vous rassembler le samedi 23 septembre 2017, à 11 heures devant le monument des 5O Otages Nantes

Marchons ensemble pour un monde de solidarité, de justice, de liberté, d’égalité, de fraternité et de Paix !

L’aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité est immense.

Nous sommes persuadés qu’aucune de nos différences de convictions, d’appartenances ou de sensibilités philosophiques, politiques, religieuses, syndicales ou autre ne doit faire obstacle à l’expression de cette aspiration commune.

Nous sommes révoltés face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1.144 milliards de dollars en 2001 à 1773 milliards en 2015 (Sipri en USD taux de change 2014) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Le 7 juillet dernier, les Nations-Unies ont connu un moment historique en approuvant un traité d’interdiction des armes nucléaires. Nous regrettons vivement l’absence de la France

L’engagement des citoyens est indispensable pour accélérer ce processus.


« La Charte des Nations unies met la guerre hors la loi »

Exigeons son application !

Après le rassemblement, nous nous déplacerons pour rencontrer François De Rugy président de l’Assemblée nationale et député 1ere circonscription de Loire-Atlantique et lire cet appel devant sa permanence


Depuis plusieurs années, la CGT et le Mouvement de la paix participent conjointement à des initiatives dans le cadre de la promotion de la journée internationale de la paix.

Ceux qui dirigent le monde nous conduisent à un accroissement insupportable des inégalités entre les peuples. Cette situation, qui plonge plus d’un milliard d’habitants de la planète dans l’extrême pauvreté, est un facteur majeur d’insécurité sociale, de violences et de conflits armés… C’est sur la pauvreté notamment que prospère le terrorisme. Ni rejet de l’autre, ni politique sécuritaire ou surenchère militaire ne peuvent constituer une solution.

Le 13 avril 2016, nos organisations ont exprimé le souhait que « Le gouvernement français assure la promotion de la Journée internationale de la paix et la mise en œuvre des résolutions des Nations unies pour la promotion d’une culture de la paix et de la non-violence ». Nous avons insisté « pour que la France prenne des initiatives marquantes (…) afin de relancer les négociations internationales pour la mise en œuvre d’un désarmement nucléaire négocié » et rappelé que l’Organisation Internationale du Travail (O.I.T) stipule dans son préambule « qu’une paix durable ne peut se construire qu’à travers la justice sociale ».

En 2000, les résolutions de l’assemblée générale des Nations Unies (A/RES/52/13 et A/53/243) appelaient « préserver les générations futures du fléau de la guerre exige une transition vers une culture de la paix afin de prévenir les conflits en s’attaquant à leurs causes profondes pour résoudre les problèmes grâce au dialogue et à la négociation ».

L’adoption par les Nations Unies, le 7 juillet 2017, d’un traité d’interdiction des armes nucléaires est un succès historique pour les peuples. Il est soumis à ratification dès le 2O septembre 2017. La conférence mondiale, contre les bombes A et H qui s’est tenue à Hiroshima en Aout 2017, appelle à la réussite d’une vague mondiale de mobilisation pour la paix du 20 au 26 septembre.

L’actualité internationale souligne l’urgence d’une mobilisation populaire pour la paix !

Les marches pour la Paix seront un moment essentiel pour exiger de la France qu’elle :

  • Ratifie et signe le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires de l’ONU.
  • Renonce à porter son budget militaire à 2% du PIB
  • Se retire de l’OTAN
  • S’engage résolument à construire une politique de paix et de prévention des conflits en application de la Charte des Nations Unies et des résolutions de l’ONU pour une culture de la paix.

Le Mouvement de la paix et la CGT sont cosignataires, avec plus de 100 autres organisations, de l’appel national à marcher pour la paix, le samedi 23 septembre 2017. A travers les marches qui seront organisées partout en France, nous réaffirmons notre attachement aux valeurs de paix, de fraternité, de justice, de solidarité, de démocratie, de liberté.

CGT /Mouvement de la Paix.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.