Trignac : la CGT répond aux calomnies du maire

jeudi 13 octobre 2016

Droit de réponse suite aux calomnies de M.David PELON, Maire de Trignac tenues dans la presse et auprès des habitants et acteurs engagés dans des animations locales.

“La calomnie est une « critique injustifiée et mensongère, inventée avec le dessein de nuire à la réputation ou à l’honneur »”

Première leçon de démocratie !!

M. Le Maire déclare que la CGT est en situation de monopole ! Il ne veut pas reconnaître le fonctionnement de la démocratie et donc des élections du personnel. Ce sont les agents qui décident des listes et non pas les élus. Pour rappel, la liste CGT a été élue à 60% par l’ensemble des agents en décembre 2014.

Là encore il confond son rôle d’élu avec celui d’un agent de la ville. Ce n’est pas à lui d’introduire un nouveau syndicat. C’est l’affaire des agents. Chacun sa place et son rôle ! M Le Maire a semble t-il oublié son rôle d’élu de la république !!

Deuxième leçon de démocratie !!

La grève n’est pas un acte terroriste , ses propos sont graves et complètement déplacés surtout dans la période actuelle. Les représentants de la section CGT sont outrés et choqués des mots utilisés tels que “cible, terroriste, annihilation, mépris...” au sujet d’un mouvement de grève pacifique et autorisée par la loi. Nous exigeons des excuses sur les propos indignes et violents d’un représentant de la république en rapport à une action de grève collective.

Cette journée de grève a été décidée collectivement par les agents et non pas par la section syndicale CGT. Cette dernière ne décide pas dans son coin… les agents grévistes n’étaient pas tous des syndiqués !!!

Troisième leçon de démocratie !!

Le syndicat est là pour accompagner les agents à structurer leurs démarches de toute nature et pour seconder aussi les représentants du personnel.

On rappelle et c’est nouveau que soucieuse de la représentativité des services et de la diversité des points de vue, la section syndicale CGT a intégré dans sa liste de représentants du personnel des agents non syndiqués depuis 2014.

Et comme il devenait impossible d’établir un dialogue serein et constructif lors des instances paritaires les représentants du personnel syndiqués et non-syndiqués ont démissionné collectivement. L’exercice devenait irréalisable et une perte de temps.

La section syndicale CGT est dans son rôle lorsqu’elle soutient les agents dans leurs revendications et principalement celle de la souffrance au travail.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.