Le service public : notre bien à tous !

samedi 16 juin 2012

Depuis plusieurs années, les services publics et leurs agents sont au cœur de la tourmente : réforme des collectivités territoriales, révision générale des politiques publiques (RGPP), suppressions massives d’emplois, baisse des dépenses publiques, déstructuration du Statut du fonctionnaire, fiscalité toujours plus injuste et inefficace.... le recours démesuré et éhonté aux non-titulaires et aux précaires, les garanties fondamentales pour le citoyen que sont la neutralité et l’impartialité des agents publics sont ainsi remises en cause : c’est un pan essentiel du pacte républicain qui est attaqué.

Pour les usagers, cela se traduit par une dégradation du service rendu :
- Diminution des accueils de proximité, réduction des prestations, suppression de missions…
- Cʼest lʼoutil démocratique de réponse aux besoins des usagers issu du Conseil National de
la Résistance qui est livré à la logique du profit.

A la CGT, nous estimons que cʼest dʼune politique radicalement différente dont nous avons
besoin.
Nous défendons la conception d’un service public comme bien commun de l’ensemble de la
population, porteuse de l’intérêt général, outil de développement économique et d’aménagement
du territoire.

Voici quelques exemples de la casse du service public en Loire-Atlantique.

Le collectif de travail "services publics" de l’union départementale CGT 44 a voulu montrer ces dérives à travers quelques exemples concrets dans notre département. Sans être exhaustif, ce document est un témoignage sur la casse organisée que connaissent les services publics, en Loire Atlantique et ailleurs.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.