Solidarité syndicale à la centrale de Cordemais

mercredi 1er juillet 2015

Mercredi 24 juin, la CGT EDF Cordemais organisait pour la communauté de travail une journée d’information syndicale autour d’un barbecue. L’USI (intérimaires CGT), l’USM (métallurgie CGT) et les syndicats de la sous-traitance, la CGT Mabris, CGT CEGELEC, CGT Kaefer Wanner étaient présents.

Dans le cadre du programme de rénovation et de modernisation des deux unités charbon de 600 MW de la centrale de Cordemais, commencé le 27 février dernier, c’est 250 entreprises et 1500 employés (entre 600 à 800 par jour en moyenne) qui interviennent sur le site en plus des salariés habituels. Avec des travailleurs qui viennent de toute l’Europe.

Un tract traduit en plusieurs langues a permis d’aller au contact des travailleurs ne parlant pas (ou peu) le français.

Une belle journée fraternelle sous le soleil breton entre salariés polonais, portugais, allemands et français !

Même s’il y avait plus de queue pour avoir une saucisse grillée que pour avoir un livret sur les droits des intérimaires, il y a eu de nombreux échanges à table ou dans le périmètre du barbecue : mise à disposition gratuite des EPI adaptés, co activité dans les capacités, information des salariés sur le risque des sources radioactives, contrôle des horaires des travailleurs détachés, etc...

Avec les militants CGT des différentes entreprises travaillant à Cordemais, nous avons discuté la nécessité de travailler en interpro sur le site de manière durable sans attendre le prochain barbecue.

Claudie de l’USM a mis en son et en image ce moment convivial. L’occasion de rappeler les revendications CGT EDF Cordemais et USI :
https://vimeo.com/131735381

Cela commence par une belle victoire CGT EDF : l’extension des horaires de la navette régulière entre la gare de Cordemais et la centrale !

De la gare de Cordemais jusqu’à la Centrale EDF il y a 3km et 3km à pied ça n’use pas que les souliers, des travailleurs en ont parlé au syndicat CGT et voilà !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.