Communiqué de presse CGT SIDES

mercredi 26 mars 2014

Après des négociations annuelles obligatoires stériles, la Direction de SIDES souhaite aller plus loin avec une volonté de casser des accords datant de 1972, casser l’accord d’aménagement du temps de travail (35H) et enfin la prime associée à la médaille du travail.

La section CGT de SIDES ne peut accepter ce nouveau chantage à la perte d’acquis. La direction propose des choses mais sans jamais les justifier. Comme dans les négociations annuelles ou notre DRH proposait « de travailler plus mais sans travailler » sans plus d’explication. Aujourd’hui la direction de SIDES propose de casser des anciens accords car elle aurait perdu les originaux papiers. Juste histoire de remettre à jour ses documents…














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.