Les personnels de l’Hôpital Saint Nazaire disent non à l’Hôstérité !

samedi 3 juin 2017

Manifestation jeudi 01 juin au Conseil de Surveillance de l’hôpital de Saint Nazaire contre le nouveau plan d’économies.

Voici la déclaration de la CGT :

Vous avez envoyé un courrier à chacun d’entre nous. Voilà notre réponse.

Cher Francis,

Nous avons bien reçu votre courrier qui nous a fait grand plaisir….

Non j’déconne,… c’est pas vrai !!!

Comme vous l’écrivez en introduction « depuis notre emménagement dans la cite sanitaire, notre hôpital n’a cessé de se développer, d’ouvrir de nouvelles activités, de porter de nouveaux projets de répondre aux besoins du territoire de santé » Mais à quel prix, au prix du sang et des larmes ???

Peut-être que l’ensemble des personnels n’a pas ménagé ses efforts. Mais VOUS ! Vous n’avez pas ménagé TOUS les personnels. VOUS ! Vous êtes responsables de la situation actuelle. VOUS ! Vous êtes responsable de la démotivation, de l’épuisement physique et psychique de l’ensemble des personnels.

Arrêtez de nous parler de réorganisation. Ça fait plus de 20 ans que nous entendons les mêmes discours. Vous pourriez faire des économies avec ceux qui n’arrivent pas à nous réorganiser. En supprimant toutes ces directions d’efficience qui n’ont aucune efficience, tous ces assistants, consultants qui se multiplient et en arrêtant tous ces audits coûteux !!!

Pour vous, le modèle de développement des hôpitaux évolue désormais vers une croissance plus maîtrisée. FAUX ! Le modèle actuel va vers un démantèlement et une casse du service public vous le savez bien, le GHT va également entraîner des suppressions de postes.

Vous dites avoir pris un certain nombre de décisions qui touchent à l’ensemble des dépenses. La première mesure aurait été de ne pas envoyer votre courrier à 0.73€ à chaque agent ce qui équivaut au remplacement d’un agent pendant 15 jours charges comprises. C’est une faute grave que vous venez de commettre.

Si vous voulez faire des économies, adressez vous plutôt aux responsables de cette situation.

Nous les connaissons tous :

  • - L’ancienne Direction qui a fait un mauvais choix, contre l’avis des personnels, pour le
  • projet Cité Sanitaire
  • - L’ancien Conseil d’administration qui a soutenu aveuglément ce projet
  • - Eiffage/Icade et sa bande d’actionnaires qui continuent de se gaver sur notre dos. A la fin des 35 ans, la Cité aura coûté 3 fois le prix de départ !!!
  • - La ministre Marisol Touraine qui a sûrement été la pire ministre de ces 20 derrières années. Avec ses amis, elle proposait le changement on a bien vu ce que ça a donné. On ne savait pas que le changement serait en pire !
  • - L’ARS qui met en musique cette politique désastreuse

Et maintenant, c’est dans l’air du temps, on nous invite à être en marche. Le problème c’est que c’est en marche arrière, voir en marche forcée.

Mais peut-être que le problème est ailleurs, peut-être que pour un bon déroulement de carrière chez un directeur il vaut mieux avoir un budget équilibré pour prétendre à un autre poste.

Si vous voulez nous pouvons vous faire une lettre de recommandation à 0.73 € !

La CGT ne laissera pas faire.
La CGT sera toujours du coté des salariés et des usagers.
Vous nous trouverez toujours en face.

L’hôpital n’est pas une entreprise, la santé n’est pas une marchandise.

La CGT et les personnels médicaux et non-médicaux s’opposent à ce nouveau Contrat de Retour à l’Équilibre, avec à la clé la diminution du nombre d’internes, la diminution des remplacements des arrêts de courte durée (moins de 3 semaines) et donc la suppression de 19,5 ETP dans les pools de remplacements IDE et AS, des suppressions de 11 lits et de postes sages-femmes et auxiliaires de puériculture (9 ETP) en maternité, des suppressions de postes dans les services administratifs et logistiques (4,5 ETP), ainsi que des suppressions de postes à venir dans les EHPAD début 2018.

Depuis 2011, nous avons déjà subi un Plan de Retour à l’Equilibre Financier et un 1er Contrat de Retour à l’Équilibre avec au total 90 ETP en moins !!!

Ça suffit !!!

Arrêtez de nous pressuriser, de nous considérer uniquement comme une dépense, de nous demander de prouver la plus-value de notre travail !!!Donnez nous enfin les moyens humains pour travailler dans de bonnes conditions et en toute sécurité !

L’hôpital est notre bien commun. Nous vous demandons à vous, membres du Conseil de Surveillance, de refuser ce nouveau plan d’économies et de voter une motion pour exiger l’annulation de ce Contrat de Retour à l’Équilibre auprès de l’ARS et du Ministère.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.