COMI SERVICES, sous traitant STX, en lutte !

samedi 15 octobre 2016

Chez Comi-Service comme ailleurs, l’augmentation de la charge de travail et l’intensification des cadences et des pressions en tout genre vont de pair avec des niveaux de salaires très insuffisants.

La charge de travail des échafaudeurs devient chaque jour plus lourde et les obligations diverses pour satisfaire le donneur d’ordre STX sont toujours plus tracassières, sans que cela se traduise par une reconnaissance du travail effectué.

Les pressions et menaces se répètent et se multiplient sans que cela apporte le moindre moyen supplémentaire pour permettre d’effectuer le travail dans des conditions normales.
Les salaires sont bas et sont à peine améliorés par de rares primes.

Le climat catastrophique qu’entretient la direction locale de Saint-Nazaire comme la direction nationale d’Aix-en-Provence entraîne depuis plusieurs années des démissions ou des licenciements scandaleux qui ne font qu’aggraver la situation.

C’est dans ce contexte que la direction de COMI-SERVICE voudrait s’en prendre aux primes de « petits déplacements ».

Il faut noter que, contrairement à ce que certains laissent entendre, la remise en cause de cette prime nous concerne tous puisqu’au bout de 4 mois de « grand déplacement », on passe tous automatiquement en local…

Cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines d’Euros par mois de perte sèche !


tract comi services 13 10 2016












Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.