Barrages filtrants vendredi matin

jeudi 26 mai 2016

Communiqué CGT

Aujourd’hui depuis 4h ce matin, la zone aéroportuaire de Nantes Atlantique est bloquée  : A l’appel de l’UD CGT et des syndicats CGT AIRBUS Nantes et CGT AGO, de l’union locale sud loire et de nombreux syndiqué-es du port et des docks, de système U, de la BN, d’ Arcelor, des territoriaux de nombreuses collectivités, de la saur, de Tipiak..., ainsi que des étudiants et des non syndiqué-es (de nuit débout par exemple) se sont mobilisés : nous étions près de 350 dès l’aube.

Résultat : Aucun approvisionnement de la zone D2A et du site d’Airbus Nantes. les salarié-es qui ont voulu se rendre au travail ont dû laisser leurs véhicules en dehors de la zone. L’accès à l’aérogare a été laissé libre . malgré les ralentissement les salarié-es et les voyageurs ont globalement compris le sens de cette action.

Certains étaient même satisfaits de cette mobilisation. C’est un fait important : nous avons le soutien très majoritaire de la population quoi qu’en dise le gouvernement pour qui la CGT agirait de façon désespérée et sans retenue.

Continuez Mr Valls : chaque mot ordurier à l’encontre de la CGT plonge un nouveau secteur dans la lutte !!!

Les bouchons qui se sont produit sont la cause des camions qui auraient dû être stoppés en amont par les forces de police et qui ont bloqué des files de voitures.

Encore une fois, la CGT n’est pas là pour gêner la circulation des salarié-es mais entend peser pour le retrait de la loi travail qui va compromettre la santé physique et psychique des salariés et les empêcher de s’émanciper dans leur travail. Leurs droits seraient soumis à la volonté sans réelle limite de l’employeur.

Ce mouvement a pour but l’amplification des mobilisations existantes, en complément des mouvements dans les raffineries, la RATP, les dockers, les cheminots , les centrales nucléaires...

Fort de cette réussite, les AG qui se sont tenues ont décidé la reconduite de l’action

L’union départementale CGT de Loire Atlantique, en lien avec les syndicats et union locale concernés, appelle donc tous les salariés qui le peuvent à soutenir l’ initiative d’action pour le retrait de la loi travail, en rejoignant les barrages filtrants

RDV Rond-point de l’aéroport 4h du matin ce vendredi 27 Mai.

La CGT met en garde contre tout recours à la force publique sur décision du préfet qui se rendrait responsable des troubles que nous ne souhaitons pas.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.